Artistes du Vendredi Soir                 

Pour vous distraire à l'entrée du festival - tous les soirs:

 

La Guinguette à Pépée

 

 

On s’encanaille avec la Guinguette à Pépée
Les trois compères, « poly-instrumentistes foutraques », se sont emparé de standards de jazz new orleans, de chansons, d’airs de broadway ou d’opérettes. Amoureux du Bal à la musette, ils ont intégré à leur répertoire ces mélodies au charme indémodable. Hommage à Gus Viseur, Jo Privat, Tony Murena, aux bals musettes de la rue de Lappe, au Balajo, à la Boule rouge… Ils s’amusent des accointances entre le jazz et la java.
 

Awek

 

Le Blues


 

Awek, c’est 25 années sur les routes, à travers le monde, à user l'asphalte pour écumer les clubs et les festivals, sur des scènes petites ou grandes, sans jamais faillir ni défaillir. 25 années de passion pour ce Blues envoûtant voire enivrant, tel un dévouement. 11 albums et plus de 1700 concerts prouvent que le groupe s'est totalement investi dans cette aventure.  AWEK n'a jamais cessé d'évoluer en gardant l'âme originelle, par respect, sincérité et simplicité. 

 

Des récompenses en France et aux USA : élu meilleur groupe français en 2004 et 2005, prix Cognac Blues Passions en 2008, finaliste à l'IBC de Memphis (USA) en 2008, prix du meilleur harmoniciste à l'IBC (USA) en 2011, premier groupe français à l'EBC de Berlin (Allemagne) en 2011, plusieurs fois numéro 1 au Power Blues, classement des albums par le Collectif des Radios Blues (CRB)... 

 

Ils ont été invités dans nombre de festivals prestigieux tels que Jazz à Montréal (CA), Jazz à Vienne, Jazz in Marciac, Cognac Blues Passions, Cahors Blues Festival, Blues sur Seine, Nancy Jazz Pulsation, Tanjazz (Maroc), Playing With Fire à Omaha (USA), et tant d'autres...

On a pu les voir en ouverture d’artistes légendaires comme BB King, The Blues Brothers, The Yardbirds, John Mayall, Rickie Lee Jones, Tinariwen, Zucchero, Texas...

 

En Janvier 2019, Awek a joué l’oeuvre de William Russo « Three Pieces For Symphony Orchestra and Blues Band » avec l’orchestre symphonique Pasdeloup sous la direction de Jean François Verdier à la Philharmonie de Paris.

"Du blues classique, sans fioriture, mais terriblement efficace."

 

Stéphane Bertolino - harmonica
Joël Ferron - basse 
Olivier Trebel - batterie
Bernard Sellam - chant, guitare 

 

 

Oyster Brothers

 

Nouvelle Orléans

 

La décision de former cet orchestre a été prise au cours d’un voyage à la Nouvelle-Orléans, juste après avoir joué dans plusieurs clubs de Jazz, tout en dégustant un énorme plateau d’huitres du golfe du Mexique, d’où l’origine du nom du groupe “Oyster Brothers”.
Les musiciens jouent un jazz résolument ancré dans l’esprit “New Orléans”, mais toujours ouvert aux diverses évolutions de cette musique. Alternance des rythmes et des ambiances Swing, Shuffle, Ballades et Blues, New Orléans Street Beat, flirtant avec un funk aux accents caraïbes… Influence des anciens maitres du début du jazz et du revival, métissée de modernité.


La musique est dansante, et résolument dynamique. Les deux solistes sont des musiciens du genre “fougueux” (Christian Vaudecranne et Pascal Roumy) et les trois rythmiciens (Jean-Luc Guiraud, Jérôme Arlet, Yves Buffetrille) font plus que les soutenir, ils les propulsent ! L’esthétique volontairement très “roots”, privilégiant l’improvisation collective, est renforcée par les chants et les scats de Jérôme et Christian. Ils ont enregistré un premier CD “C’est Fou Comme Le Swing Soigne !“ Tout un programme !...

 

Pascal Roumy - Trombone
Christian Vaudecranne - saxophone soprano, vchant
Yves Buffetrille - contrebasse
Jérôme Arlet - banjo, chant
Jean-Luc Guiraud - batterie, chant